La Yole : un véritable outil d’insertion pour les jeunes

Au sein de l’AAES, depuis plus de 20 ans, le service de Prévention Technique permet à des jeunes, au sein de « l’ACI (Atelier Chantier d’Insertion) Dynamique et Sociale sur vieux gréements », de s’investir et de travailler sur un projet concret : l’entretien du matériel nautique et la navigation sur la yole « Profils pour l’avenir ». Un projet collectif qui a pour objectif de faciliter leur insertion sociale et professionnelle.

L’ACI est homologué pour un groupe de 12 jeunes allant de 18 à 26 ans. Sur l’ensemble de l’année 2019, ce sont 25 jeunes au total qui ont obtenu un CDDI à 26h/semaine au sein du service de Prévention Technique. Les CDDI sont de 4 mois renouvelables. Près de 100 candidatures sont recensés chaque année pour adhérer à ce projet. Les jeunes proviennent majoritairement des quartiers où le service de Prévention Spécialisée de l’AAES est présent.

La navigation et les travaux d’artisanat au cœur du projet

Avant d’intégrer l’ACI, chaque jeune est reçu une première fois en entretien pour lui expliquer en quoi le projet lui sera bénéfique, quel travail il aura à fournir, quels sont les avantages (dont la sécurité de l’emploi), etc… Si le jeune est intéressé, un essai de navigation sur le bateau est alors effectué puisqu’il s’agit du cœur même de l’activité. Pour la très grande majorité des jeunes, il s’agit d’une découverte du monde maritime qu’ils ne connaissaient pas avant leur arrivée.

Longtemps bloquée dans l’atelier à cause des conditions sanitaires exceptionnelles du printemps 2020, la yole a finalement pu être mise à l’eau début juillet, lorsque la Préfecture Maritime a donné son accord. Le bateau étant prêt, les premières navigations pourront débuter avec les jeunes : la yole peut accueillir un équipage type de 13 personnes avec 10 à 12 jeunes à bord.

L’insertion des jeunes : une priorité

Pour les jeunes, il s’agit d’abord de bâtir un vrai projet personnel durant toute la durée de leur contrat au sein de l’ACI. L’équipe de la Prévention Technique éclaire également les jeunes sur les métiers porteurs, les encourage à effectuer un bilan de compétences et à être force de proposition sur des offres concrètes accessibles.

La confirmation du projet se fait par l’intermédiaire de stages d’immersion en entreprise qui sont proposés avec l’objectif d’essayer d’autres activités professionnelles, en dehors du contexte nautique. Tous les jeunes ont la possibilité d’en faire au cours de leur passage au sein du service, ils sont alors accompagnés dans cette démarche.

L’accompagnement se poursuit sur des recherches d’emploi ou sur les possibilités de formation sur l’agglomération dunkerquoise, ainsi que sur des aspects plus techniques concernant la création d’un C.V., le travail sur le savoir-être en entreprise ou bien sur la façon dont ils peuvent postuler à des offres. Après avoir développé ces valeurs et ces compétences, les jeunes ont également la possibilité de basculer sur d’autres structures d’insertion plus adaptées à leur projet professionnel.

Les passerelles incontournables : une plus-value pour les parcours des jeunes au sein de l’AAES

Depuis 3 ans l’ACI travaille en partenariat avec les services de la prévention spécialisée de l’AAES, cela permet aux équipes d’accueillir des jeunes issus des quartiers (QPV) des villes de Dunkerque, Saint-Pol sur Mer et Grande-Synthe. Ces passerelles permettent aux équipes de travailler sur les notions de parcours et suites de parcours d’insertion sociale et professionnelle.

De même l’ACI accueille sur des sessions de 3 à 4 jours des jeunes femmes et hommes des CER afin de leur apporter une vision professionnelle et technique en atelier « artisanat de marin » mais aussi de pouvoir naviguer sur la Yole de Bantry, en vue, éventuellement, d’intégrer ce dispositif à leur majorité.

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *