La Pension de Famille : une résidence sociale pour lutter contre l’isolement

La Pension de Famille « Le Gréement » est une résidence qui héberge des personnes en difficulté sociale et financière. Située à Petite-Synthe, elle peut accueillir dans des logements individuels jusqu’à 20 résidents qui bénéficient des nombreuses sorties et activités proposées par l’équipe éducative. Plusieurs projets se concrétisent actuellement au sein même de la résidence.

Lors de son inauguration en 2011 en présence de Dany Boon, qui avait souhaité s’impliquer largement dans la conduite de ce projet, la Pension de Famille, alors appelée « Maison Relais », a immédiatement eu pour objectif de proposer, à des personnes isolées au faible niveau de ressources, des logements au sein d’une structure à taille humaine. Les personnes accueillies au sein de la Pension de Famille sont âgées de plus de 40 ans et restent autonomes dans leurs déplacements et au sein de leur logement.

5 logements adaptés aux personnes à mobilité réduite et 15 autres logements individuels sont mis à disposition des résidents (en échange d’une redevance), ainsi qu’une salle commune avec un coin cuisine, un salon et une laverie. L’accueil des résidents se fait sans limitation de durée : le principe de la pension de famille est de proposer un habitat pérenne.

De nouveaux projets mis en place au sein de la Pension de Famille

De nombreuses activités (ateliers cuisine ou ateliers bien-être…) et sorties (culturelles, loisirs, événements…) sont proposées par l’équipe éducative au sein de la résidence. Elles permettent de renouer des liens sociaux et de maintenir la convivialité qui existe entre les résidents.

La direction du Parcours Adulte de l’AAES a également décidé de programmer des ateliers de sport adapté sur plusieurs structures dont la Pension de Famille. Une professeure en sport adapté intervient donc trois fois par semaine avec des séances spécialisées afin d’améliorer la condition physique des résidents. Les équipements de sport adapté sont également disponibles à tout moment de la journée pour ceux qui souhaitent les utiliser en dehors des séances.

Durant le confinement, certains résidents, accompagnés par l’équipe éducative, ont décidé de s’atteler à l’entretien du jardin de la résidence avec notamment la fabrication d’un potager de taille raisonnable. Encore en friche il y a quelques mois, l’entretien quotidien du jardin permet la cultivation et la récolte de nombreux légumes frais au sein même de la résidence.

Partagez cet article

1 réaction sur “ La Pension de Famille : une résidence sociale pour lutter contre l’isolement ”

  1. LECOESTER Réponse

    Bonjour ,
    Cultivation est le mot approprié car c’est bien dans l’action que le projet de mène.

    J’ai plaisir à voir la communication se régénérer au sein de notre association.

    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *