L’accompagnement social au sein du dispositif Action Logement

L’Association d’Action Éducative et Sociale et Action Logement ont signé en novembre 2018 une convention dans le cadre de l’accompagnement social de locataires nécessitant une prise en charge de leurs difficultés locatives se traduisant en impayés. Depuis 2019, certains d’entre eux sont désormais orientés vers notre Service Logement qui va les accompagner afin d’améliorer leur situation dans leur parcours résidentiel.

Une des particularités de notre dispositif Action Logement, et ce qui en fait d’ailleurs sa spécificité, est l’accueil d’un public différent de celui accueilli habituellement au sein du Service Logement du Parcours Adulte. Il s’agit de personnes qui ont des revenus : ce sont des salariés ou des intérimaires (célibataires, en couple ou avec une famille) qui ont des difficultés liées au logement et à l’endettement.

Les problématiques rencontrées sont différentes en fonction des situations et du vécu des personnes que nous accompagnons. En ayant des revenus, certains salariés ne peuvent pas bénéficier des aides habituelles. Il peut également arriver qu’une personne se retrouve avec un train de vie bien inférieur à celui auquel elle était habituée. Les crédits à la consommation ou encore les addictions peuvent également impacter leur budget, ce qui parfois entraîne des dettes de loyer ou de facturation.

Les solutions apportées par le dispositif Action Logement

Après avoir pris connaissance de la situation en effectuant un diagnostic, l’équipe du dispositif Action Logement va chercher à amener plus de stabilité en déposant notamment un dossier de surendettement qui permet le gel des dettes. L’autre priorité sera de sécuriser le parcours logement : éviter l’expulsion en trouvant une alternative. Avec les factures qui s’accumulent et une dette parfois conséquente, le service va également aider chaque personne accompagnée dans ses démarches administratives. Cela a un impact psychologique positif sur le moral des personnes qui sont souvent dépassées par la situation. L’objectif est vraiment de casser la spirale vicieuse en commençant par payer les premiers crédits.

La capacité d’adaptation des personnes présentes sur le dispositif leur permet de pouvoir se rendre disponible en fonction des horaires de travail de chacun : une implication qui améliore grandement la situation. L’équipe du service a également mis en place un nouvel outil : la convention d’accompagnement social, sur laquelle on retrouve les objectifs et les obligations des deux parties. L’équipe du dispositif Action Logement reste également en lien avec l’employeur par l’intermédiaire de partenariats avec les ressources humaines ou avec l’assistante sociale de l’entreprise afin de régler la situation de la manière la plus efficace.

Quant aux orientations, elles sont décidées par Action Logement avec un pré-diagnostic et des préconisations concernant la situation. La durée de chaque accompagnement est initialement de 4 à 8 mois sans pouvoir excéder 24 mois au final. Une dizaine de diagnostics complémentaires et d’accompagnements sociaux liés au logement (ASLL) ont été réalisés au total depuis le début d’année 2020.

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *